Publications

Histoire – les débuts du speed-ball

Voici la traduction d’un texte publié sur le site de la Fédération Internationale de Speed-Ball (FISB) : [1]

L’invention du speed-ball est une histoire qui a débuté au début des années 1960. Un jeune garçon de dix ans, Hussein Mohammed Lotfy, jouait au tennis entraîné par son père M Mohammed Lotfy. Celui-ci remarqua que les balles de tennis qui avaient été cassées pendant les entraînements de son fils, lorsqu’elles étaient envoyées vers le sol, rebondissaient de la même manière et à la même hauteur que les balles intactes. Il eut alors l’idée de relier l’une de ces balles à un fil, lui-même fixé à un mât de métal afin que la balle puisse tourner autour, et ainsi permettre à son fils de frapper la balle avec une raquette de tennis sans avoir à aller la chercher au loin. 
Hussein commençait à pratiquer dans le jardin de leur maison et il fallut peu de temps à M Lotfy pour concevoir l’idée d’un nouveau sport de raquette. Il commença à jouer contre son fils, puis il voulut essayer de jouer par équipes de deux joueurs avec les membres de sa famille, sa femme et leurs cinq enfants (Nadia, Fadia, Hussein, Hadia et Ahmad) qui avaient entre six et seize ans.

M Lotfy continua d’améliorer le matériel de ce nouveau sport qu’il nomma « beach-ball », du fait qu’il se pratiquait sur la plage en tant que jeu récréatif, comme le beach-tennis. La famille Lotfy fit quelques démonstrations sur les plages d’Alexandrie. Après le succès du beach-ball auprès des personnes de tous les âges, M Lotfy se dit qu’il pourrait devenir un sport et pas seulement un jeu récréatif à pratiquer sur la plage. Le premier terrain officiel fut construit en 1962 dans la ville de Port-Saïd, où M Lotfy habitait alors. Le nouveau sport fut renommé « turning-ball » et des compétitions sérieuses commencèrent à attirer la jeunesse de Port-Saïd dès 1962.
M Lotfy demanda un brevet officiel égyptien pour son nouveau sport en 1962 et publia les règles du jeu dans le même temps. Un second brevet étatsunien fut obtenu en 1973.

brevet_europeen_et_etatsunien_speed-ball

Les règles étaient alors simples. À la place de l’actuelle bobine de plastique (en haut du mât), il y avait une spirale de métal. Quand un joueur frappait coup droit, il gagnait le point lorsque la balle atteignait l’extrémité haute de la spirale, et le joueur en coup revers gagnait lorsque la balle atteignait l’extrémité basse de la spirale. Le match se terminait quand un joueur avait remporté trois points.

bobine_spirale-54e11

Avant de remplir le cahier des charges actuel, les équipements du jeu sont passés par plusieurs étapes :

La raquette :

  • Au début fut utilisée une raquette de tennis classique.
  • Puis une raquette de tennis courte la remplaça.
  • Ensuite une raquette en bois.
  • Une raquette en bois conçue spécialement pour le speed-ball fut créée, avec des trous pour diminuer son poids ainsi que la résistance de l’air. Cependant cette raquette était coûteuse et non adaptée pour une production de masse.
  • Finalement, on en arriva à la raquette actuelle en polyamide, qui reçut un brevet étatsunien en 1985.

La bobine  :

  • Une spirale de métal était utilisée pour le jeu alors appelé beach-ball puis turning-ball.
  • Une bobine de métal la remplaça.
  • Enfin, une bobine de plastique fut conçue pour l’actuel jeu de speed-ball.

La balle :

  • Au début, on jouait avec une balle de tennis attachée à un fil de nylon mesurant 1,4 mm de diamètre.
  • Actuellement, la balle utilisée est spécialement conçue pour le speed-ball. Elle est faite d’une pièce, en caoutchouc. Le fil de nylon mesure 1,8 mm de diamètre. Les nouvelles balles ne possèdent pas de ligne d’intersection entre les deux moitiés, ce qui les rend plus résistantes. Ces balles furent brevetées aux États-Unis en 1981.

M Lotfy fonda la Fédération Égyptienne de Speed-Ball en 1984 et initia les championnats d’Égypte la même année.
En 1985, il alla avec des joueurs égyptiens dans plusieurs pays d’Europe et d’Asie afin de faire des démonstrations. Il créa la Fédération Internationale de Speed-Ball (FISB) avec l’aide de René Kippert, président de 1967 à 1985 de la Fédération Française d’Entraînement Physique dans le Monde Moderne (FFEPMM), actuelle Fédération Française Sports pour Tous (FFSPT), et Alain Demolliens, président de 1985 à 1997. Mr Lotfy présenta le speed-ball au Japon lors d’un échange entre universités qui eut lieu à Kobe près d’Osaka en 1985.
Actuellement, le président de la FISB est le docteur Ahmad Lotfy (le fils de M Lotfy), les vice-présidents sont M Masakazu Mori du Japon et M Gérald Lecompte de France.
Les premiers championnats du monde de speed-ball eurent lieu au Caire (Égypte) en octobre 1986 et ils furent renouvelés les années qui suivirent, excepté en 2001.

un_peu_d_histoire_5_hommes

(M Lotfy, deuxième en partant de la gauche)

Previous post

Banc d'essai - le speed-ball scolaire Casal Sport

Next post

Histoire - le spirobole

The Author

AFSB - TL

AFSB - TL

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *